Err

Inhibiteur de corrosion Labema

7.90 EUR
(4 Item(s) In Stock)
Add to cart
Inhibiteur de corrosion Labema



INHIBITEUR DE CORROSION MULTI-METAUX

CARACTERISTIQUES CHIMIQUES ET PROPRIETES : La corrosion, est (pour faire simple) la dissolution des metaux.

Sous l’action de oxygène, et de produits agressifs : acides, bases, dérives chlores ( l’eau de javel est redoutable, enfermer un moteur dans un placard avec un bidon d’eau de javel , dans 1 mois, vous aurez un bloc d’oxyde).Cette corrosion concerne tous les métaux usuels, mais avec des degrés varie, le fer pur, est le plus réactif. Sur un plaque de fer bien décape, une application de peinture a l’eau déclenche dans les minutes qui suivent le « Flash rusting », c’est la corrosion instantané, ont la prévient tres bien avec les additifs de la gamme Emadox® ou Ab Rust®. Vient ensuite la corrosion proprement dite, c’est l’attaque en profondeur des métaux.Elle peut être en surface homogène, ou plus pernicieuse, en caverneà la surface est propre, dessous tout est détruit : carrosserie de voiture. Pour la combattre on utilise des anticorrosion liquides , organiques, comme les Emadox® ou en poudre, on parle alors de charge minerale. Cela agit un peu comme les pastilles de plomb (les anodes) que l’on voie sur les bateaux, c’est le plomb qui se dissout en premier, si plus d’anode, c’est le bateau qui fond dans la mere !Le nitromethane n’arrange rien. Ses dérives de combustion sont agressifs et avec une huile potentiellement agressive, les roulements du moteur ne durerons pas longtemps. Il faut donc ajouter un anticorrosion au carburant ou en traitement préventif ( Emadox After Run), que l’on injecte dans le bas moteur.En effet dans la plus part des moteurs 4T, le bas moteur n’est lubrifie que par les résidu de combustion : pas terrible !Et comment Evaluer cette corrosion ? Et bien, on choisi des échantillons des 3 métaux : fer, aluminium, cuivre, isole par une pastille de plastique, on fait tremper le tout dans un récipient ferme, du carburant, un mélange agressif, et pas ou une dose croissante d’EMADOX® Mv2,

On chauffe à 80°, on injecte de l’oxygene et on fait cela pendant 15 jours. Le résultat est spectaculaire.

  • Liquide limpide, jaune pale, peu moussant
  • Soluble dans l’eau et les solvants oxygenes en toute proportion
  • Ininflammable
  • Densité à 20°C 1,16+/-0,02
  • pH à 20°C 8,6+/-0,3
  • Viscosité à 20°C 220+/-20 cPs
Already registered? Enter your email and password:First Visit?Create an account
Articles récemment consultés